Martinique

Dossier ATHLETISME : 1/2

L’athlé martiniquais ou foyal color run, 5k, et lambi d’or ? (1/2)

Par ujc, publié le 20/10/2017 à 03h49 - Mis à jour le 24/10/2017 à 10h58

Le moins qu’on puisse dire est que l’athlétisme martiniquais et toutes ces Foyal Color Run, 5K, Lambi d’Or, Mad Électrik Run, connaissent des sorts contraires. Ces courses d’un genre nouveau ont, en effet, du succès, alors que notre athlé semble en bout de piste, ou presque. Pourquoi ?

une
L'athlétisme doit faire face à l'arrivée de nouvelles courses dans le panel d'offre en Martinique. (Antilles-SPORT)

Lycées et collèges

Ben JOHNSON et HERMAN PANZO
Le Canadien Ben Johnson et le Martiniquais Herman Panzo (assis) (SPORTS PLUS)

Elle est bien loin, l’époque glorieuse des Herman Panzo, et autres Lucien Sainte-Rose, Max Morinière, Bruno Marie-Rose (record du monde du 4 x 100 en août 1991 avec Max Morinière, Daniel Sangouma, Jean-Charles Trouabal, Bruno Marie-Rose). Époque performante également des Emma Sulter, Rose-Aimée Bacoul, Liliane Gashet etc. qui, elles aussi, ont couru au niveau international. Comment expliquer cette évolution ?

Jusqu’aux années 60, les sportifs sont pluridisciplinaires, et certains champions le sont à la course, au saut en longueur, en hauteur, voire en natation. Cette polyvalence disparaît peu à peu, pour laisser place à des athlètes plus spécifiques. On se spécialise, et le sprint martiniquais connaît ses heures de gloire avec, notamment, les athlètes cités plus haut, succès d’autant plus remarquable que les infrastructures sont souvent modestes. Les collèges et lycées contribuent à la l’émergence des athlètes, avant que quelques clubs n’assurent le cheminement vers le haut niveau national puis international. Malgré son retard au niveau des équipements, cette période 70-90, est dorée.

Melgire et Bacoul
Au stade Louis-Achille, Eugénie Melgire et Rose-Aimée Bacoul (SPORTS PLUS)

Difficultés nouvelles

Deux éléments provoquent une évolution. D’une part, le choix de l’éducation nationale d’inscrire le sport scolaire dans une logique de sensibilisation et de diversification. D’autre part, la hausse du prix des équipements sportifs que financent le Conseil Général (primaire, collèges) et le Conseil Régional (lycées). La pratique sportive en milieu scolaire est donc déterminée par le matériel disponible, tandis que les inspecteurs et enseignants traduisent les directives nationales en activités nouvelles. Non sans sexisme, certains soulignent que, parallèlement, la profession d’EPS se féminise. D’autres mettent en avant l’arrivée de profs-bermuda, toutes couleurs confondues, qui privilégient des activités en liaison à leur vision cocotier de la Martinique ; quelques-uns optent notamment pour l’ultimate-passe, dérivé du frisbee à la mode sur les plages.

Semi-marathon
Le semi-marathon de Fort-de-France a aussi permis à certains comme Claude Nohilé de briller. (Antilles-SPORT)

Notre moi complexe

Avec l’accélération de la révolution médiatique, nous devenons des spectateurs de la pratique des autres, ignorants du foot martiniquais, mais savants du Réal, Barça, et autres PSG. Banalisant notre production sportive, nous développons une relation mimétique aux gestes d’ailleurs. En même temps décentrés et égocentrés, voire « prosternés sur nous-mêmes », nous avons une relation singulière à l’autorité, à la discipline, chacun souhaitant celles-ci sur mesure et à sa convenance. Du fait de l’effort régulier qu’il exige, également de l’apprentissage patient qu’il demande, l’athlétisme peut donc paraître contraignant, et ce faisant ringard.

Des défis à soi-même

Foyal color run 2016
Ces courses où l’on s’aligne avec des couleurs flashy et parfois même un look de mardi gras (Tony Marty)

Phénomène social relativement récent, ces courses où l’on s’aligne avec des couleurs flashy et parfois même un look de mardi gras, appellent quelques remarques. Malgré une dimension ludique non négligeable, elles seraient des défis à soi-même. Et on y participerait pour mieux faire que la dernière fois, pour évacuer également le stress. On ne court plus forcément contre des concurrents, et la logique compétitive qui prévaut dans l’athlétisme, semble ne pas opérer ici, ou le fait de manière différente. D’ailleurs on s’accorde à dire qu’il y a autant de vainqueurs que de participants. En franchissant la ligne d’arrivée, tout le monde a de ce fait gagné, le temps réalisé n’ayant de sens que par rapport à ses propres objectifs.

Logique marketing

Les manifestations du type Foyal Color run, 5K, et autres Mad Électrik Run, sont conçues, promues, vendues, de manière marketing, ce bisness-sport s’assurant d’une grosse publicité sur les médias et les réseaux sociaux.

5K
Le 5K, dédié aux femmes. (Antilles-SPORT)

L’inscription donne droit au package, avec couleurs fortes, lunettes funs, et autres éléments qui singularisent les participants. On est ici dans une relation produit/client, le consommateur payant le prix en achetant son droit de participer. En retour, il s’attend à la conformité de la prestation qu’il achète. Derrière les organisateurs souvent jeunes, se trouvent des partenaires qui « communiquent » et enrichissent leur image ; bien des fois, ces derniers apportent un financement fiscalement déductible. En arrière-plan de ces manifestations, interviennent de « généreux donateurs » qui sont loin d’être totalement désintéressés.

 

A suivre

 

Alain De Vassoigne et Louis-Georges PLACIDE

 

 

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2017 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.