Martinique

31e édition du Semi-Marathon de Fort-de-France

Le semi-marathon des extrêmes !

Par AF, publié le 05/10/2015 à 09h47 - Mis à jour le 09/10/2015 à 04h52

Le semi-marathon de Fort-de-France était le support cette année du Championnat de France de semi-marathon.

DSC_2001
Belle victoire de Yosi Gasdoue en Martinique qui s'adjuge le semi-marathon de Fort-de-France. (Antilles-SPORT)

Sommaire :

  1. 1. Succès des favoris
  2. 2. Horaire à revoir

Une première pour la Ville Capitale, qui a accueilli parmi les 2500 inscrits, plus de 600 qualifiés pour ces championnats. Ils étaient en lice pour l’un des podiums prévus des catégories espoir à vétérans 4, en individuel et par équipe. Seule invitée non désirée, qui a largement joué les trouble-fête lors de cette manifestation d’envergure : la chaleur qui a mis à mal les organismes des athlètes, contraints de courir dans des conditions extrêmes durant 21,1 km.

Doublé pour Yosi Goasdoue

Dès les premiers kilomètres, après un départ rapide, un groupe d’une dizaine d’athlètes se détache. C’est finalement Yosi GOASDOUE, resté au contact des premiers, qui s’impose en 1h09min34s.

DSC_1822
Nicolas Fernandez du Club Péléen n’a pas pu suivre (Antilles-SPORT)

Il a pris la tête de la course à partir du quartier Sainte-Thérèse. Il devance de près de trente secondes le sociétaire de Blanc Mesnil Sport Euclides DE OLIVEIRA et le champion de France de triathlon, Nicolas FERNANDEZ, qui porte les couleurs du Club Péléen. Ce dernier, qui a un temps mené le train, n’a pu répondre aux attaques des deux premiers au 15ème kilomètre. Premier Antillais, Claude NOHILE termine 4ème en 1h12min41s, après une arrivée émouvante et symbolique main dans la main avec Thierry GUIBAULT. Il s’adjuge le titre de champion de France V2, et paraîtra troisième au bilan officiel de la Fédération Française d’Athlétisme, De OLIVEIRA étant de nationalité Capverdienne. Une revanche symbolique pour le Martiniquais, après une saison compliquée, marqué par les blessures.

Victoire de la Kényane Kipsang Jeptooo

DSC_1856
Susan Kipsang Jeptooo a respecté son rang de grande favorite. (Antilles-SPORT)

Chez les femmes, la première à franchir la ligne d’arrivée est la Kényane Susan KIPSANG JEPTOOO de l’Athlé Saint Julien en 1h18min24s. Etant de nationalité Kenyane, le titre de championne de France revient à la vétérane du même club, qui a pourtant lourdement chuté au départ, Aline CAMBOULIVES  (1h20min12s). Le podium du championnat est complété par Anaïs SABRIE du club Athle Calade Val de Saône (1h21min37s) et Julie GIACOMELI (1h22min47s) de Troyes Omnisport. La première Martiniquaise de ces championnats est l’ancienne sociétaire de l’ASC POLICE, championne de Martinique de cross, Anne HAURET de la Mairie Sportive en 1h31min20s.

Belle moisson pour les Martiniquais

IMG-20151005-WA0002
La Mairie Sportive monte sur la plus haute marche par équipe (AF)

Au final, quatre autres médailles reviennent à la Martinique, essentiellement chez les hommes. Chez les V2 tout d’abord, avec l’ancien aigloniste, Patrick BONNET, désormais à la Mairie Sportive, deuxième V2 derrière NOHILE. L’AC Saléen quant à elle réalise deux podiums V3/V4 avec Alex SAINTE ROSE FRANCHINE champion de France V3 en 1h22min14s et Christian LARCHER, vice champion V4 (en 1h59min). José MARTON de l’Aiglon du Lamentin ajoute au palmarès martiniquais en se classant deuxième V3 en 1h28min30s.
Par équipe, à noter la très belle performance de la Mairie Sportive qui remporte à domicile les titres de champions par équipe et champions par équipe vétérans.

Félix et Jacques-Edouard à l’honneur en Open

DSC_1879
Fanjateino Félix (Golden Star) remporte la catégorie Open et termine 8ème du scratch (Antilles-SPORT)

Autre course dans la course, les athlètes « open », non qualifiés pour les championnats de France, ont également bataillé ferme afin de tirer leur épingle du jeu. Rassemblés dans un sas après celui des élites et du championnat (ils subissent ainsi environ 6 min de handicap), ils ont rapidement pour certains refait leur retard dès le premier kilomètre de course. C’est le cas de la nouvelle athlète du GOLDEN STAR, Fanjateino FELIX, récente médaillée des 3000 steeples aux championnats de France élite sur piste. En plus de remporter la course open femmes, elle établit un nouveau record de Martinique, en 1h26min44s (en attente d’homologation). Elle devance Bérange DIBANDI de l’ASC POLICE, Christelle LAURENT et Sylvie LE MERCIER, toutes deux non licenciées.
Le non-licencié Thierry JACQUES EDOUARD, vainqueur de la Ronde des Caps en août dernier, empêche au Club Colonial de réaliser le triplé open homme : il s’adjuge la première place en 1h15min devant les clubistes Mickael BISCETTE et Steeve BOSMON qui suivent de près en 1h15min45s et 1h18min52s.

- Page 1 / 2 - Horaire à revoir >

Les commentaires sont fermés pour cet article

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2020 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.

Antilles-SPORT.com

GRATUIT
VOIR