Martinique

Bilan d’une saison tronquée

Par ujc, publié le 20/07/2021 à 11h46

Le 27 mai dernier, la ligue de handball de Martinique a pris la décision de mettre un terme à la saison 2020 / 2021 pour les seniors en raison de la situation sanitaire. Comment les acteurs ont ils vécu ce nouvel arrêt des compétitions avant leur terme ?

prenat972_20202021NF_uj redoute-gondeau
Les finalités n'ont pas eu lieu pour la 2ème année de suite. (Antilles-SPORT)

Laurence Germany (capitaine de l’Entente AS Morne-des-Esses / Gauloise)

Quel a été votre réaction à l’annonce de l’arrêt ?
L.G : Je ne dirais pas de la tristesse mais, de la déception. Cela fait 2 années consécutives que cela se produit ; c’est vrai que cela a été difficile t’entendre cette décision prise par la ligue. Surtout que cette année, l’Entente avait l’équipe pour arriver le plus loin possible. Il nous reste les demi-finales de Coupe (en début de saison prochaine, ndlr) mais, c’est vrai que cela fait 4 ans que nous attendons ce titre et que nous nous battons pour l’obtenir.

Y avait-il un intérêt à reprendre sur une période courte ?
L.G : Nous avions déjà trouvé une solution permettant de terminer le championnat mais, le préfet n’ayant pas autorisé la reprise début juin pour les adultes, donc il était préférable de s’arrêter. Les championnats doivent être clôturés début juillet donc cela ne laissait plus le temps. En plus, nous n’avons pas l’habitude de jouer à cette période des vacances.

Comment allez-vous organiser cette période de vacances ?
L.G : Maintenant, les clubs ont la possibilité de faire des tournois de beach, de sandball ou de hand à 7. Il y a des mesures à prendre par rapport aux conditions sanitaires mais, chaque club a la liberté d’organiser. Au niveau de l’Entente, nous n’avons pas l’habitude d’organiser de tournois. Peut-être que certaines filles participeront à des tournois de vacances.

Et pour la saison prochaine.
L.G : En ce qui nous concerne, à l’Entente, nous allons nous réunir bientôt pour savoir comment nous aborderons la prochaine saison ; déjà au niveau de l’effectif puisque nous n’avons pas beaucoup de jeunes.

Francky Paschal (entraîneur Réveil Sportif fille)

Je ne sais même plus quoi dire car, avec toutes les coupures, on ne sait pas si la saison a commencé ou si elle s’est terminée. C’est un loisir, une passion, donc s’il faut l’arrêter à chaque fois, la motivation en pâti. Il fallait gérer cela au niveau des joueuses ; avec la reprise de la partie physique. Cela a été compliqué et c’est un faible mot. Il fallait éviter les blessures. Je pense que nous avons essayer de faire au mieux avec nos qualités au niveau de la préparation physique. Je crois que la décision de l’arrêt des compétitions était la bonne parce que, même le coach je l’avoue, manquait de motivation. Nous travaillons sur un projet et le fait de pas savoir le début et la fin est un frein. Je peux vraiment dire que cette saison aura été particulière. Quand vous voyez que le groupe progresse physiquement, tactiquement et qu’il faut arrêter. J’espère que ce sera la dernière fois que nous vivrons cela et que la saison prochaine sera une belle année.

David Sigly (président du Réveil Sportif)

Nous avons certains joueurs qui voulaient reprendre donc cela a été difficile pour eux. Pour le club, cela a été aussi difficile car, c’est quand même un manque à gagner mais, il fallait tenir compte de la situation sanitaire qui n’était pas favorable à la reprise. Cette partie de la saison où il y a la Poule des As et la fin de la Coupe de Martinique est vraiment essentielle pour les clubs. Au niveau du Réveil Sportif, nous mettons en place un certain nombre de solutions alternatives pour préparer la saison à venir. Maintenant, la majorité des clubs n’était pas favorable à la reprise, toujours pour des raisons financières car cela demande un certaine organisation. Il y a des joueurs qui ne voulaient pas reprendre les entraînements.

Frédéric Flamand (président de la Ligue)

Quel bilan de cette saison particulière ?
F.F : Cela fait 2 saisons sportives où le covid torpille notre sport. Nous avions dû arrêter la saison 2019 / 2020 de façon brutale avec un classement à date et pas de titres de champions. Avec l’élection du nouveau comité en juillet 2020, nous espérions que le plus gros était passé. Nous avons mis en place un nouveau championnat avec 12 équipes pour la phase régulière mais, nous avons été rattrapé par le covid et le 2ème confinement en octobre puis un 3ème en mars alors que nous avions déjà effectué un réajustement de la formule. A ce moment, je l’avoue, nous avons baissé les bras. Nous ne pouvions pas repartir alors qu’il y avait un enjeu sanitaire derrière. En senior, quand les joueurs s’arrêtent durant 2 mois, il faut du temps pour relancer. Lors de nos concertations avec les acteurs (présidents de clubs et joueurs), nous avons compris que nous ne pourrions pas reprendre. J’ai demandé aux clubs de favoriser l’intérêt général avant tout lors des décisions pour les relégations et les accessions. Le bilan est donc vraiment mitigé car, la saison sportive n’a pas été à son terme en senior mais, le point positif est que les jeunes ont pu jouer jusqu’au bout même si cela a été compliqué. Parmi les points positifs, il y aussi les pratiques diversifiées qui ont bien fonctionné ainsi que la belle prestation aux Interpoles masculins de notre équipe (2 victoires en 3 matchs), une première pour nous. Nous avons eu beaucoup de zones d’ombre mais avec tout de même quelques petites lumières dont il faut se satisfaire.

Quelles sont les aides mises en place par la fédération et la ligue par rapport à la crise ?
F.F : La fédération est dans son rôle qui est d’accompagner les ligues. Il y a eu des plans de reprise. Paradoxalement, grâce à cette crise, nous avons l’impression d’être plus près de la fédération maintenant qu’avant le covid. Cela est surtout dû aux nouvelles méthodes de communication mises en place ; il y a beaucoup de visioconférences. Avec la nouvelle gouvernance et l’arrivée de Philippe Bana à la tête de la fédé, il y a plus de dialogues et de concertations. Pour nous, cela n’a pas vraiment été un plan de reprise puisque nous avons pu continuer l’activité ; c’était plutôt un plan d’accompagnement avec des kit matériel offerts. Il y a aussi eu un accompagnement financier pour les clubs qui étaient vraiment en difficulté. Il fallait effectuer la demande sur une plate-forme fédérale. Au niveau de la ligue, les affiliations et engagements des clubs étaient gratuits. Nous avons aussi approvisionné des sommes pour aider les clubs en matière développement car, le challenge est d’aller chercher les jeunes pour les amener au handball et gonfler le nombre de licenciés. Notre rôle est d’accompagner les clubs pour qu’ils puissent mettre en place différentes actions en ce sens. Par ailleurs, il faut vraiment que le handball revienne dans le giron éducation nationale.

Comment envisagez-vous la prochaine saison ?
F.F : Nous avons pris le parti de faire une Assemblée Générale pour clôturer la saison puis une autre en septembre de façon à mieux établir les choses. Nous ne savons pas comment va se passer le mois d’août. J’ai proposé aux présidents de clubs d’attendre cette AG de début de saison pour pouvoir prendre les bonnes mesures. Nous sommes tout de même déjà entrain de travailler sur des projections. Le président de la commission des compétitions seniors, Herby Bossé, a préparé un calendrier général qui va dégager 22 dates pour une poule unique ou alors avec 2 poules.

Quelles sont les activités prévues durant les vacances ?
F.F : Avec les techniciens, nous avons mis en place un projet beach. Il faut que l’activité handball perdure pendant les vacances, nous essayons donc de développer les pratiques diversifiées. Il faut occuper la place. Il y avait ce projet beach mais, vu la situation, il n’y aura peut-être que 2 ou 3 dates. Nous avons demandé aux clubs de mettre en place des tournois où la ligue pourra accompagner.

 

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2021 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.

Antilles-SPORT.com

GRATUIT
VOIR