Martinique Summer Games 2021

Martinique

Martinique Summer Games : « Une rencontre peut changer une vie »

Par ujc, publié le 21/06/2021 à 06h19 - Mis à jour le 25/06/2021 à 03h37

La 3ème édition des Martinique Summer Games va se dérouler du 24 au 26 juin toujours à l’initiative de l’ancienne basketteuse professionnelle Leslie Ardon. Nous l'avons rencontré.

Leslie Ardon
Leslie Ardon s'attelle à la tâche pour que son action de transmission se poursuive. (DR)

Quel est l’objectif des Martinique Summer Games?

martinique summer games 2019
En 2019, la bonne humeur était au rendez-vous. (Antilles-SPORT)

Leslie Ardon : Les Martinique Summer Games sont une passerelle pour tenter de permettre aux jeunes d’être au contact de modèles ; de savoir que, derrière la réussite, il y a des années de travail. Cette notion de travail est fondamental pour atteindre ses objectifs. Quand je suis arrivée à l’université aux États-Unis, je me souviens que je n’étais pas la plus forte des joueuses mais, j’ai énormément travaillé car ce sont ces valeurs que l’on m’avait inculqué dans mon éducation. Il est important de transmettre cela aux gamins. Le contact avec les champions est un moyen. En plus, en Martinique, nous sommes assez éloignés des structures donc, nos jeunes doivent avoir la capacité à s’adapter à un environnement qui n’est pas favorable et faire preuve de beaucoup d’humilité. D’où l’importance de l’encadrement familial qui est fondamental pour avoir cette humilité. Les entraîneurs ne pourront pas toujours réussir à faire passer cette valeur si elle n’a pas été d’abord acquise à la maison. En ce qui me concerne, le sport m’a beaucoup apporté mais, je sais d’où je viens. Il est essentiel de garder les pieds sur terre car le sport est éphémère.
Il y a 20 ans, j’aurais aimé que des champions me disent certaines choses. Si à travers les Martinique Summer Games, il y a un impact sur au moins un enfant, ce sera super. Une rencontre peut changer une vie.

Comment réussir à devenir un sportif de haut niveau?
L.A : Un point important dans la problématique de l’éducation du jeune vers le sport est haut niveau est qu’il ne faut pas le forcer. Le but doit d’abord être de prendre du plaisir. On se souvient de Laure Manaudou qui a été poussée avec beaucoup de réussite à la clé mais, elle a très vite atteint la saturation et a arrêté. Quand un jeune prend du plaisir dans ce qu’il fait, on voit celui qui a le caractère compétiteur. Ce n’est qu’à partir de là qu’il faut mettre en place l’accompagnement vers le haut niveau. Pour cela, il y a différentes stratégies mais, l’important est d’abord l’envie.

Pour cette 3ème édition, il y aura un tournoi intergénérationnel le vendredi 25 juin. Pourquoi avoir eu cette idée ?
L.A : La population est de plus en plus vieillissante et il y a beaucoup d’actions pour les seniors. Mais, nous avons constaté qu’il n’y en a pas énormément où on retrouve un mélange des générations. A travers, ce tournoi, c’est ce que nous avons voulu avec des élèves de CM2 et des seniors autour des disciplines invitées. Durant cette matinée, il y aura aussi des discussions avec les sportifs qui je pense seront très intéressantes. Les jeunes que nous avons sont issus de quartiers prioritaires donc, là aussi, ce contact avec les champions sera une bonne chose au-delà de l’aspect inclusif avec les plus âgés. Cette action est née d’une volonté de rassembler avec la participation de l’association Cœur et Santé de Michelle Fagour qui est aussi une grande championne (1ere Martiniquaise ceinture noire de judo).

Dans la plupart de vos actions, comment expliquez-vous l’importance que vous attachez à l’aspect social ?
L.A : Pour moi, c’est quelque chose de normal : créer du lien, accompagner. Quand on prend notre tissu associatif, il y a un certain nombre de bénévoles qui essaient de transmettre quelque chose, qui donnent de leur temps. Ça c’est du social et c’est ce que j’aime. J’aime être au contact des gens, j’aime la transmission et j’ai envie de pouvoir apporter quelque chose à ce niveau là. J’ai eu la chance de rencontrer des gens qui m’ont aidé, qui m’ont inspiré : pouvoir tendre la main, contribuer ou accompagner. C’est l’envie de rendre ce que l’on m’a donné et porter ma pierre à l’édifice.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?
L.A : En dehors du fait que je voudrais des vacances (sourire) ; j’aimerais vraiment que les gens viennent au village samedi matin pour voir les champions que nous avons fait venir cette année. Ce n’est pas tous les jours que cette opportunité se présente. Que le maximum de personnes puissent aussi suivre la conférence du jeudi qui sera sur Zoom (lien disponible sur le site martinique summer games) puisqu’en présentiel, ce sera réservé aux jeunes des pôles.

 

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2021 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.

Antilles-SPORT.com

GRATUIT
VOIR