Crise sanitaire

Martinique

Le monde du sport en extérieur a du mal à comprendre !

Par ujc, publié le 14/01/2021 à 07h22 - Mis à jour le 19/01/2021 à 11h08

Depuis le 2ème confinement de novembre 2020, certains sports comme le cyclisme, les sports mécaniques et les courses hors stade, sont à l’arrêt à cause de l’arrêté préfectoral interdisant les rassemblements sur la voie publique.

semi-marathon fort de france
Comme le semi marathon de Fort-de-France, plusieurs événements hors stade ont été annulés à cause de la crise sanitaire. (Antilles-SPORT)

Ce dimanche 10 janvier, les amateurs de trail devaient retrouver la compétition au François avec le Raid du Morne Pitault qui entrait dans le cadre du Défi des Mornes organisé par le Club Tchimberaid 972. Comme pour l’ouverture de la saison cycliste, la préfecture de Martinique n’a pas autorisé le déroulement de la manifestation du fait de l’interdiction de rassemblement sur la voie publique toujours en vigueur.

gisèle ericher
Giséle Ericher ne comprend pas les décisions préfectorales. (DR)

« Nous avons envoyé un courrier au préfet pour lui rappeler que nous avons effectué 6 courses entre août et octobre sans aucun cas de Covid. La réponse est restée négative » indique Gisèle Ericher, la présidente de la commission Running de la ligue d’athlétisme de Martinique. « Les organisateurs sont très remontés ; ils ne comprennent pas pourquoi ce refus alors que les parcours sont très souvent en pleine nature et non sur la voie publique » poursuit-elle. La course du Morne Pitault a été reportée au mois de mars ; les courses cyclistes du mois de janvier sont annulées ; les yoles sont dans l’expectative mais d’autres manifestations se déroulent sans pour autant que les risques soient moindres ! Le monde du sport en extérieur ne comprend pas et se sent lésé par rapport à d’autres secteurs d’activités. « Nous sommes les dindons de la farce ! A l’heure où l’on prône le sport-santé, ces mesures sont incohérentes puisque, dans le même temps, les plages, les rues piétonnes, les centres commerciaux sont remplis » regrette Gisèle Ericher. La ligue d’athlétisme va poursuivre le travail de redynamisation et de reprogrammation des courses hors stade avec des réductions des distances à cause du manque de préparation. Surtout que le nombre de licenciés du 2ème sport en Martinique derrière le football diminue. « Nous avons une grande échéance début février avec La Mythik et nous espérons que les décideurs fassent preuve de clairvoyance. Les efforts fournis par les Martiniquais ne semblent pas être payants pour ceux qui les font mais pour les touristes qui peuvent venir en bénéficier. D’accord l’accueil des touristes mais, beaucoup de choses restent interdites pour les Martiniquais et j’ai du mal à comprendre » déplore la présidente de la commission.

 

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2021 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.

Antilles-SPORT.com

GRATUIT
VOIR