Martinique

Le sport dans le sang !

Par ujc, publié le 16/08/2021 à 03h38 - Mis à jour le 22/08/2021 à 09h47

Le sport est une histoire de famille chez les Laviolette avec une série de cousins qui pratiquent le basket, le football, l’athlétisme ou le football américain avec de bons voire de très bons niveaux de performances.

famille laviolette (1)
Debout : Tony (vacancier), Aaron, Andy, Gilles, Julio, Loïc, Mendy. Devant : Dylan, Johan, Jordan, Youri. (Antilles-SPORT)

C’est dans la campagne du Marin que nous avons rencontré une partie des cousins de la famille Laviolette. En cette fin d’après-midi, le ballon est absent…pour une fois. Nous voulions savoir pourquoi le sport de compétition semblait couler dans les veines familiales. « En fait, nos amusements ont toujours été à base de sport. Quand nous étions plus petits et que nous étions ensemble, nous ne regardions pas la télé mais, nous courions, sautions, jouions au ballon. Nous faisions des sortes de jeux olympiques avec ce que nous trouvions ; par exemple, le javelot pouvait être une branche  » raconte Loïc, le plus grand des cousins. A 39 ans, il a touché au sport de haut niveau en Pro B avant de revenir en Martinique où il a gagné le GuyMarGua avec le Golden Lion en 2018 puis en Guadeloupe au sein de l’EDO. « Nous avons un jeu de tête que nous faisons systématiquement quand nous allons à la plage et qui peut durer des heures avec des règles strictes et même la VAR sur les lignes de but (rires) » renchérit Johan qui est passé par le centre de formation de l’AS Cannes avant de rentrer en Martinique (RC Rivière-Pilote, Club Colonial, Olympique). Actuellement à l’Aiglon, il n’a pas abandonné l’idée de devenir professionnel. Car, dans la famille, l’esprit de compétition est présent et, peu importe le jeu qui est au programme, il faut atteindre l’excellence. « Loïc nous a un peu montré le chemin parce qu’il était professionnel et que nous étions des compétiteurs dans l’âme » poursuit Johan. « Même si, ça n’a pas été au basket comme lui mais, il nous a montré la rigueur, la discipline et la volonté de réussir » reconnaît le plus jeune des présents (19 ans), Aaron, son fils, qui lui a été aux portes de l’équipe de France de football américain. Quand ils ne sont pas sportifs, les cousins, nourris par cet esprit, réussissent dans d’autres domaines comme la danse pour Mendy, membre de Tchè Kréyol, ou la musique pour Dylan.

Lorenzo Laviolette
Le jeune Lorenzo Laviolette. (Antilles-SPORT)

Cette passion pour le sport vient des aînés tels que leurs oncles Claude (cyclisme), André (athlétisme) et Daniel Laviolette (football, plongée) qui ont été des modèles en plus des nombreux autres parents, joueurs ou amateurs de football. « Chez nous, le sport était très présent ; pas seulement avec les oncles d’ailleurs qui regardaient le Tour de France. Nos tantes étaient aussi des passionnées ; elles le sont toujours et sont capables de parler transferts » sourit Loïc. Même s’ils aiment tous les sports, c’est surtout le football qui les réunit et c’est sur le terrain de Mare Capron que les premiers « swé » ont eu lieu. « Nous avons été vers le foot car, nous étions nombreux et que c’est un sport qui pouvait tous nous rassembler » complète Youri lui aussi passé par l’AS Cannes ainsi que le Paris FC. Pour la saison 2018/2019, ils se sont quasiment tous retrouvés au sein de l’Olympique en Régionale 2. Grâce à cet esprit de gagneur et à la cohésion qu’ils ont portés à l’équipe, les Marinois ratent la montée de peu mais se rattrapent l’année suivante.

Le plus jeune des cousins, Lorenzo Laviolette, n’a pas été baigné dans cette ambiance familiale avec ses cousins puisqu’il vit en France. Mais, le sprinteur de 15 ans a de qui tenir ; son père, André a brillé sur le tour de piste. Lorenzo fait partie des 15 meilleurs de sa catégorie sur 80 mètres et nourrit de grandes ambitions pour l’avenir.

Les sportifs de la famille

  • Loïc Dijon (basket), 39 ans – joueur en Pro B, N2, N3,vainqueur du Guymargua avec le Golden Lion et l’EDO.
  • Youri René-Louis-Arthur, 23 ans – AS Cannes, Paris FC, RC Rivière-Pilote, Olympique du Marin – Neuilly (R2)
  • Johan Francillette, 23 ans – US Marinoise, AS Cannes, RC Rivière-Pilote, Club Colonial, Olympique du Marin, Aiglon
  • Julio Francillette, 23 ans – US Marinoise, Olympique du Marin
  • Gilles Luzieux, 32 ans – RC Rivière-Pilote, Olympique du Marin
  • Jordan Sorel, 29 ans – Olympique du Marin
  • Aaron Dijon (football américain), 19 ans
  • Philippe René-Louis-Arthur – RC Rivière-Pilote (vainqueur de la Ligue Antilles), Olympique du Marin, Chelles, Neuilly
  • Lorenzo Laviolette (athlétisme), 15 ans – Beauvais Oise Union Club

 

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2021 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.

Antilles-SPORT.com

GRATUIT
VOIR