Martinique - Tour des Yoles

Tour 2022 : réactions

« Un très beau tour »

Par ujc, publié le 09/08/2022 à 07h08 - Mis à jour le 10/08/2022 à 09h49

La 36ème édition du tour de Martinique des yoles rondes s'est achevée ce dimanche 7 août au François avec la victoire de SARA / Autodistribution. Nous avons interrogé quelques uns des acteurs de la compétition.

tour yole 2022_reactions
L'édition du tour des yoles 2022 a été de bonne facture avec le retour de la ferveur populaire. (Antilles-SPORT)

 

Jimmy Bellune (patron de Mr Bricolage, 11ème à 3h 27min 16s)

Pour nous, le début de tour a été difficile. Je pense qu’à la Caravelle et à Grand-Rivière, il nous manquait un peu d’expérience pour passer ces éléments de la nature. Nous nous sommes ressaisis assez vite. Nous savions que la remontée au près aurait été notre atout car nous sommes très bons dans ce secteur. Donc, à partir de l’étape de Fort-de-France, nous faisons des places honorables. Je remercie mes coursiers, mes jeunes car ils ont été très costauds. C’est le 1er tour pour certains d’entre eux. Nous avons malgré cela bien fini la compétition. Je remercie également les sponsors et je leur donne rendez-vous l’année prochaine. Après 2 ans sans tour, c’était très bien. J’espère qu’il n’y aura pas d’autres épidémie et que nous pourrons continuer. Au niveau de la fédération des yoles, le travail a été bien fait donc il faut aussi les remercier.

Andy César (équipier de Snack Elizé / Madiana Cinéma, 6ème à 2h 09min 23s)

Comment analysez-vous le tour Snack Elizé / Madiana Cinéma ?
Andy César : Cela a été un très bon tour pour nous. Au départ, l’objectif était de ne pas connaître trop de problèmes, notamment de dessalages. Malheureusement, sur l’étape de Trinité cela nous a coûté. Mais nous voulions finir dans le top 7 et nous terminons 6ème donc c’est une très bonne chose pour nous. C’était un tour aussi difficile que les années précédentes. Il fallait gérer par rapport au classement général. Nous sommes très contents de notre tour.

D’un point de vue personnel, le yoleur doit faire place au footballeur maintenant ; comment cela va-t’il se passer ?
A.C : Mon club (Club Franciscain, ndlr) reprend demain (lundi 8 août) donc je vais vite tourner la page avec la yole et me concentrer pour le foot. Je prendrai quand même une semaine de repos.

Laurent Mas (patron de L’Appaloosa / Vito / Ho-Hio-Hen Automobiles, 4ème à 1h 12min 49s)

C’est un 1er tour satisfaisant. Nous finissons 4ème pour notre 1ère participation avec surtout beaucoup de calme. Nous n’avons pas pris de risque. Cela signifie que le travail paie et c’est motivant pour l’avenir. Dès le départ, nous voulions terminer parmi les 5 premiers et nous savions que pour cela, il ne fallait pas prendre de risque. Tout le monde pensait que si on osait un peu plus, nous aurions peut être gagner des étapes et finir sur le podium final. Mais, je ne le pense pas. En prenant plus de risque, nous aurions peut être fini plus loin. Nous avons travaillé avec ce que nous savions faire. C’est cette ambition et cet état d’esprit que j’essaie de mettre en place. C’était un très beau tour, disputé qui s’est joué à peu. Je tiens à féliciter le vainqueur qui est celui qui a vraiment fait le moins d’erreurs. Un dessalage d’UFR lui a coûté son leadership. Rosette a aussi partagé le maillot donc, par rapport aux autres années, c’était un peu plus disputé. Quand on voit que pour les étapes, il n’y a pas eu de hors délai donc cela veut dire que la flottille progresse et c’est bien.

 

Kenny Exilie (patron Rosette / Orange, 3ème à 44min 50s)

Quel bilan tires-tu de ton 1er tour en tant que patron ?
Kenny Exilie : Un bilan très positif car nous finissons à une très belle 3ème place. Pour un 1er tour en tant que patron, c’est vraiment pas mal surtout que nous gagnons 2 étapes aussi. L’objectif était déjà de montrer aux gens qu’ils se trompaient puisqu’ils n’attendaient pas la yole Rosette vu que nous avions changé de patron. L’équipage a su me faire confiance du coup, nous avons su faire un bloc pour pouvoir faire un beau tour pour le public franciscain et pour la Martinique. Nous avons commis quelques petites erreurs. Nous savons déjà quoi faire pou la suite. Nous allons travailler sur cela pour que lors du prochain tour, nous restions sur le podium.

Félix Mérine (patron d’UFR / Chanflor, 2ème à 18min 26s)

Une 2ème place et 3 victoires d’étapes quand l’objectif était de gagner le tour. Quel bilan tirez-vous de la compétition ?
Félix Mérine : C’est quand même un bilan positif. Nous avons un beau vainqueur que je félicite SARA Energies Nouvelles. Pendant tout le tour, cela a été la yole la plus régulière. Ils ont mérité leur victoire, félicitations à eux. De notre côté, l’objectif était de gagner. Nous avons trouvé meilleur que nous ; il faut travailler à nouveau. Je dis cela aux jeunes tout le temps ; ce sont les petits détails qui font que l’on perd ou que l’on gagne. Je suis le plus âgés dans au sein de l’équipage ; nous avons des jeunes de 25-30 ans qui n’ont pas encore d’expérience. Je met toujours beaucoup de voile car je ne pars pas pour perdre ; cela me coûte quelque fois.

Depuis quelques années vous dîtes que vous allez partir, à vous écoutez, ce n’est pas encore pour maintenant.
F.M : Vous saurez bientôt si je pars ou si je reste…mais, j’ai bien sur envie d’aller chercher la victoire en 2023.

Diany Rémy (patron de SARA / Autodistribution Martinique, vainqueur du tour 2022)

Nous avons réussi à aller jusqu’au bout. C’est vrai qu’il fallait travailler pour cela et c’est ce que nous avons fait. Nous avons été chercher cette victoire. Les gars ont été patients et ils ont respecté les consignes. Nous arrivons à la fin avec ce succès et la fête ne sera que plus belle au Marin. Cette 2ème victoire d’affilée fait chaud au cœur. Nous sommes tous fiers. J’ai pas mal de coursiers qui étaient là en 2019 mais, il y a aussi des jeunes qui font leur 1er tour donc chapeau. Nous reviendrons encore plus fort l’année prochaine.

A titre personnel, que ressentez-vous en tant que patron avec 2 victoires au tour ?
D.R : Cela fait plaisir. On ne reste pas en bas de l’échelle. Maintenant, il faudra continuer à travailler pour monter encore. Jamais 2 sans 3…. En tout cas, nous allons travailler pour aller chercher la 3ème consécutive.

Comment avez-vous trouvé ce tour ?
D.R : Cela a été un très beau tour. Au début, les étapes étaient très difficile ; nous étions bien préparés pour cela, physiquement mais aussi techniquement.

Roland Dorival (vice-président de la Fédération des Yoles Rondes de Martinique)

Quel bilan tirez-vous de ce 36ème tour de Martinique ?
Roland Dorival : C’était une belle expérience pour tout le monde. On voit le nombre de personnes qu’il y a au François pour la fin de ce tour. C’est une belle chose. Je pense que tout le monde est satisfait. L’ensemble des étapes s’est bien passé sauf la dernière où nous avons eu cette modification de parcours par rapport au point météo. Depuis 2 ans qu’il n’y avait pas eu de tour à cause de la pandémie, nous avons vu que la population était en attente de ce 36ème tour. Nous sommes contents de cette semaine qui s’est bien déroulée. Sur l’eau au niveau de la compétition, là aussi, il n’y a pas eu d’incidents majeurs donc ça aussi c’est très bien.

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2022 - Tous droits réservés | Politique de confidentialité | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.

Antilles-SPORT.com

GRATUIT
VOIR