Martinique - Tour de Martinique

Tour 2022 : réactions

Tr Mque : Les réactions

Par ujc, publié le 19/07/2022 à 09h51 - Mis à jour le 24/07/2022 à 08h50

Le tour cycliste de Martinique a sacré ce dimanche 17 juillet le Colombien de la Pédale Pilotine Blue Car, Diego Soraca Cabezas. Nous avons interrogé certains des acteurs de cette édition 2022.

tour cycliste martinique 2022-vainqueur
Diego Soraca Cabezas est le grand vainqueur du tour cycliste de Martinique 2022. (Antilles-SPORT)

Marc Flavien (Madinina Bikers Gedimat Martinique ; 11e à 13min ; vainqueur d’une étape et du classement des sprints intermédiaires)

tour cycliste martinique 2022-marc flavien
Marc Flavien en compagnie de Miss Beauté Noire 2022, la cycliste Julia Couturier. (Antilles-SPORT)

C’est un très bon bilan. Si on m’avait dit ça au début du tour, j’aurais dit que ce n’est pas possible car j’arrivais un peu fatigué et en manque d’entraînement. Peut-être que c’est l’expérience qui a joué pour la victoire d’hier (étape 8 à Rivière-Pilote, ndlr) et puis le mental également. Il fallait aller la chercher, comme tous les résultats au fil des étapes. Le Madinina Bikers a bien pesé sur ce tour avec notamment Jules Chatelon qui gagne le chrono de Rivière-Pilote, qui fait 2ème sur celui de Fort-de-France et qui termine meilleur jeune. C’est vraiment un bon bilan. Rendez-vous l’année prochaine avec encore de meilleurs résultats.

Comment as-tu trouvé ce tour ?
M.F : Cela partait un peu dans tous les sens. Même si la PP (Pédale Pilotine, ndlr) était très forte pour gérer cette dernière étape, il n’y avait pas vraiment d’équipe qui contrôlait la course. Ils avaient un très gros collectif ; après je ne sais pas comment ils s’entendaient à l’intérieur. C’était un beau tour. On s’est fait plaisir ; les supporters étaient là et cela fait du bien après 2 ans.

tour cycliste martinique 2022-emile demazy
24e tour de Martinique bouclé ! (Antilles-SPORT)

Emile Demazy (Club Cycliste Vauclinois ; 25e à 1h 08min)

Cela a été un tour très dur pour moi. J’en ai tiré quelques leçons et je ne sais pas si je vais revenir l’année prochaine parce que j’ai beaucoup souffert. Je crois que le corps et le cerveau me disent qu’il est l’heure. J’ai subi durant tout ce tour, ce n’est pas mon habitude de ne pas être acteur. Je suis navré pour moi, pour mes supporters. Cela a été assez décevant. Au niveau de l’équipe, je pense que cela aurait pu être mieux. On aurait pu être dans les 5 premiers ; c’est dommage.

Dominique Donat (Directeur Sportif de la Sélection de Guadeloupe)

Avec 2 victoires d’étapes et un collectif assez homogène, quel bilan tirez-vous de ce tour de Martinique 2022 ?
D.D : Un bilan plus que satisfaisant sachant que nous sommes arrivés avec une équipe très jeune. Nous avons 2 victoires et nous remportons le classement par équipes. Je ne peux rien demander de mieux aux garçons. Nous étions tout le temps à l’avant ; je ne peux qu’être satisfait et plus encore. Sur les 2 premières étapes, nous étions un peu timides mais, nous avons toujours su rester motivés ce qui nous a permis d’être là à la fin. Nous avons 2 garçons dans le Top 10 (Loic Laviolette, 5ème et Jérémie Deloumeaux, 7ème) ; 3 dans le Top 15 avec Mathias Anael. Ces jeunes étaient là pour apprendre. Ils m’ont démontré qu’ils savaient déjà plus que ce que je ne pensais ; c’est de bon augure pour l’année prochaine. Nous n’avons pas gagné le tour de Martinique mais, nous ne sommes pas les seuls. Nous sommes tombés sur vraiment plus forts ; ce sont des gars qui ne font que ça. J’ai des garçons qui sont scolarisés ou salariés donc c’est très bien.

Edwin Nubul (Vélo Club du François ; 4ème à 3min 50s)

Je suis satisfait de mon tour. Je termine sur le podium de la dernière étape ; la 1ère place m’a échappé de peu. Je finis 4ème au général ; ce n’est pas rien après 10 jours de course. Il faut vraiment se battre pour cela ; je suis très heureux de mes performances. Ce tour était très difficile avec une moyenne quand même assez élevée. Même s’il y a eu le Covid, on voit que le niveau était là. Les coureurs n’ont pas trop perdu leur qualité malgré la crise.

Gustave Joachim-Arnaud (président et DS de la Pédale Pilotine Blue Car)

Vous remportez 3 des 4 derniers tours de Martinique avec la Pédale Pilotine. Comment vivez-vous cela ?
G.JA : C’est une bonne satisfaction. Cette année, le tour était très animé. Nous avons travaillé en conséquence depuis un moment. Le résultat est au bout. Les pronostics étaient très difficiles durant la compétition mais, je suis très content que nous aillons pu mettre nos tactiques en place durant les 3 dernières étapes. Cela a très bien fonctionné.

Est-ce seulement sur les 3 dernières étapes ou dès le début avec la prise de pouvoir d’Areruya ?
G.JA : J’avais demandé aux gars de se positionner car on peut perdre le tour dès le 1er jour. Soraca a d’ailleurs failli le perdre. Il s’en voulait de ne pas avoir écouté les consignes. Quand il s’est replacé, je savais qu’il allait gagner car il est très bon au contre la montre. J’étais sûr que nous allions reprendre le maillot à Rivière-Pilote, si ce n’était pas le matin, ce serait l’après-midi.

Surtout avec l’équipe qui aurait pu contrôler le dernier jour.
G.JA : Tout à fait. Mais, ce qui est déplorable au sein du public avec quelques journalistes qui alimentent cela ; c’est cette histoire d’étrangers. Les gens révoltent le peuple. Nous avons subi beaucoup de choses au Morne-Pitault (lors du circuit de la dernière étape, ndlr) avec des jets de bière. Ils ont même voulu jeter Soraca ; et celui qui faisait cela est un grand footballeur que je ne vais pas nommer. Nous sommes contents lorsque la Martinique va faire la Gold Cup. Si on nous disait qu’on nous avait craché dessus ou invectivé, nous n’aurions pas été contents. Je pense que le monde est ouvert et nous devons nous donner la main. C’est du sport ; quelle que soit la nationalité. Cela doit se régler à la pédale. Cela me donne un goût amer pour ce tour. Je demande même à ce que le président Defontis remette l’arrivée à Fort-de-France pour ne pas avoir ce problème. Parce que, nous faisons le circuit pour le spectacle et cela pose des problèmes et c’est quand même dangereux.

 

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2022 - Tous droits réservés | Politique de confidentialité | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.

Antilles-SPORT.com

GRATUIT
VOIR