Martinique - Tour de Martinique

37e édition : Réactions

Tr Mque : Les réactions

Par ujc, publié le 16/07/2018 à 05h13 - Mis à jour le 17/07/2018 à 04h23

Le Tour de Martinique 2018 s’est achevé ce dimanche 15 juillet avec la victoire de Mickael Stanislas au terme de 10 jours d’une course palpitante. Nous avons recueilli la réaction de quelques un des coureurs de cette 37ème édition.

tour martinique2018_réactions
La presse martiniquaise a couvert la manifestation. (Antilles-SPORT)

Julian Hellmann (Team Embrace The World, 4e à 3min 09s)

L’équipe obtient 2 victoires d’étape et vous portez le maillot jaune pendant 3 jours ; le bilan est-il satisfaisant ?
JH : Parfait…C’est beaucoup plus que ce qu’on aurait pu imaginer au début de cette course. Nous envisagions d’avoir un classement dans les 10 premiers de quelques étapes ; nous n’avions pas de grandes ambitions.

Comment avez-vous trouvé la compétition ?
JH : C’est une très belle compétition. Le paysage et les gens sont très bien. Au début, nous avons eu quelques difficultés avec le climat mais, dès le 2ème jour, cela a été un peu mieux et j’ai gagné la 3ème étape. En plus, nous gagnons la dernière étape donc, c’est incroyable, nous sommes très contents.

Vous avez terminé 4e du tour de Guyane 2017, quelle est la différence entre ces 2 épreuves ?
JH : C’est différent du tour de Guyane qui est plus tactique. Ici, le classement général est plus ouvert, il y a plusieurs coureurs qui peuvent gagner. J’ai bien aimé. Nous n’avons jamais fait une course où il y avait autant de montagne qu’en Martinique. Je ne sais pas s’il est possible de trouver une course à étapes dans le monde avec autant de dénivelé à chaque fois.

Enzo Faloci (AVC Aix, 8e à 5min 21s ; meilleur jeune)

Je suis fatigué ; demain (lundi), je serai content de me lever à 9 heures et de ne pas faire de vélo. Mais, c’était vraiment une expérience de fou. En Martinique, l’ambiance est folle ; je n’avais jamais vécu 10 jours de course avec des gens qui crient sur le bord des routes. C’est extraordinaire. Le niveau était très relevé ; nous ne sommes pas habitués à un type de parcours comme celui-là. Dès la 1ère étape, nous avons compris que cela allait être dur pendant toute la compétition. Avec l’équipe d’Aix-en-Provence, nous avons fait un tour de Martinique réussi à mon avis. A part le maillot à pois, nous avons porté tous les maillots ; nous avons une victoire d’étape. Nous sommes très contents.

Patrice Ringuet (Sélection de Guyane, 13e à 12min 28s)

Quel bilan peut-on faire pour la Guyane ?
PR : Je pense que nous avons fait une bonne prestation. C’était une compétition d’un niveau très relevé. Nous avons régulièrement fini dans les 10 premiers Teddy et moi. Je termine 2ème de la dernière étape et au classement général, nous sommes dans les 15 premiers (Teddy Ringuet est 11e) donc, c’est satisfaisant. Nous avions des jeunes avec nous ; ils ont appris pour que dans le futur, ils puissent prendre la relève.

Cela faisait longtemps qu’il n’y avait eu 2 Guyanais aussi bien placé au classement final.
PR : C’est le résultat de la politique du comité cycliste de la Guyane qui travaille dans le but de nous faire progresser à l’extérieur. C’est le travail du président Jean-Yves Thiver, du comité cycliste ainsi que la politique de la Collectivité Territoriale de la Guyane qui met en avant les sportifs.

Comment avez-vous trouvé ce tour de Martinique ?
PR : Le niveau des Martiniquais est très bon. Ils ont su rivaliser avec les étrangers. Il y a de grosses équipes de France qui sont venus et ils leur ont tenu tête.

Jordan Plumbert (Pédale d’Or Joséphine, 14e à 18min 37s)

C’est la joie ! La France gagne la Coupe du Monde, la Martinique gagne le tour de Martinique, un jeune Martiniquais gagne le tour cadet de Guadeloupe (Emmanuel Houcou). Tout cela est très satisfaisant. Pour ce qui est de mon tour de Martinique, je suis satisfait de certaines places que j’ai eues même si, je ne suis pas content de mon classement général final. C’était mon 1er tour donc, peut-être que l’année prochaine ce sera mieux. C’est déjà une bonne chose d’avoir déjà pu finir l’épreuve.
C’était très dur. J’ai remarqué que c’est la récupération qui est le plus important. Il y a aussi le stress et la gestion de la course qui permettent de rester bien placé au général.

Eduin Nubul (VC François, 17e à 22min 31s)

On a l’impression que si le tour avait duré un peu plus longtemps, le VCF aurait fait mieux.
EN : C’est vrai que nous avons retrouvé de bonnes sensations à la fin du tour avec la 3ème place de Laurendot (7ème étape), la 10ème place de mon frère, Owan et mes 6ème et 4ème place hier et aujourd’hui (8ème et 9ème étape). C’est dommage que nous la forme n’ait pas été là dès le départ. Il faut dire que nous sommes restés un mois sans course ; même avec une bonne préparation, cela ne nous a pas fait du bien. Il a fallu retrouver le rythme et cela explique notre début de compétition en-dedans.

C’était mon 1er tour et cela a été une belle découverte, il y avait beaucoup de monde.

Loic Laviolette (Sélection de Guadeloupe, 28e à 40min 17s)

tour martinique2018_et6-loic laviolette
. (Antilles-SPORT)

Nous avions une équipe jeune donc, le bilan est assez satisfaisant. Il nous a manqué un peu de chance avec la chute de Grégory Blondin lors de la dernière étape (le leader de la Sélection de Guadeloupe a dû abandonner, ndlr). Mais, Kérane (Barolin) termine 10ème au classement général. Les dirigeants nous ont fait confiance et je pense que l’année prochaine, nous ferons de notre mieux pour avoir de meilleurs résultats encore. Cela fait longtemps que la Guadeloupe n’a pas remporté le tour de Martinique mais, il ne faut pas toujours envoyer les mêmes pions. Dans le vélo, il y a beaucoup de facteurs qui entrent en compte ; parfois c’est la chance, parfois la forme. Une chose est sure : nous avons fait de notre mieux cette année.

 

Les commentaires sont fermés pour cet article

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2019 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.