France

Coupe de France 2019 : 32e finale

Cpe Fce : L’Aiglon peut être fier !

Par ujc, publié le 05/01/2019 à 07h41 - Mis à jour le 11/01/2019 à 06h36

L’exploit n’a pas eu lieu pour l’Aiglon du Lamentin ce samedi au stade de la Source face à l’US Orléans (Ligue 2) en 32ème de finale de la Coupe de France. Les Martiniquais sont éliminés en prolongation au terme d’un match plein.

32e finale coupe fce_aiglon
C'est une formation soudée de l'Aiglon qui s'est présentée sur la pelouse d'Orléans. (Antilles-SPORT / PF)

Ce samedi 5 janvier était tout proche d’être historique pour le football martiniquais !

Quand Garry Bocaly égalise pour l’Aiglon du Lamentin à 8 minutes de la fin de la prolongation (2-2), le stade de la Source, qui avait des airs de stade des Antilles pour ce 32ème de finale, chavire. Mais, la joie est de courte durée. Dans la foulée, l’US Orléans reprend l’avantage (3-2). Un avantage définitif qui met un terme à l’aventure des Lamentinois en Coupe de France. Ils ne seront pas les 1ers Antillais à franchir le cap des 32ème de finale. Mais, ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont montré sur la pelouse d’une équipe professionnelle de Ligue 2 ! Bravo !

La partie avait pourtant mal débuté pour les hommes de Jean-Marc Civault. Dès la demi-heure de jeu, le Guadeloupéen Jordan Tell ouvre le score pour Orléans. De retour des vestiaires, les Martiniquais semblent un peu plus libérer et sont récompensés à 20 minutes de la fin. Bien servi par Jean-Manuel Nedra, Grégory Banal égalise d’une belle frappe croisée (1-1). L’écart de 5 divisions entre les 2 formations ne saute pas aux yeux au cours de cette 2ème période. Mieux, Grégory Banal rate une opportunité de donner l’avantage à ses couleurs avant la fin du temps règlementaire. Défensivement, les Lamentinois tiennent autour de leur portier Arnaud Hugues-des-Etages, auteur de quelques arrêts décisifs. Il faut jouer la prolongation ; déjà une superbe performance pour le club de Régionale 1. La fatigue et le froid se font ressentir durant les 15 premières minutes et les pros accélèrent. L’USO reprend les devants et gère la suite de la rencontre jusqu’à ce que Garry Bocaly ne retrouve ses jambes de champion de France 2012 avec Montpellier. Malheureusement, la fin de la partie ne fera pas l’Aiglon rentrer dans l’histoire même si les Lamentinois resteront les 1er à avoir marqué à ce stade.

Compositions

US Orleans
Renault – Pinaud, Lopy, Bouby, Lecoeuche – Demoncy – Ziani, Ephestion, Avounou, Lauriente – Tell
Entraîneur : Didier Ollé-Nicole

Aiglon
Arnaud Hugues-des-Etages – Boris Ursulet, Amboise Félicitet, Yoann Civault, Jacky Berdix – Medhi Jaubert puis Clyde Saint-Omer (66e), Grégory Banal puis Garry Bocaly (88e), Jean-Manuel Nédra (cap) puis Steveen Cadol (110e) – Mael Criffard puis Franck-Olivier Rochambeau (56e), José Goron, Fucien brunel
Entraîneurs : Jean-Marc Civault, Rodolphe Notte, Eric Civault

 

 

Réagissez à cet article

Votre réaction

Vous devez être connecté pour laisser une réaction : Connexion »

» Voir les Conditions Générales d’Utilisation

Rejoignez le Team Antilles-SPORT
© Antilles-SPORT.com 2019 - Tous droits réservés | CGU | CGV | Contacts | Partenariat | Publicité
Réalisé par CréolWeb

Antilles-SPORT.com, journal de l'information sportive des Antilles-Guyane proprose à ses lecteurs de retrouvez en temps réel toute l'actualité du sport (du football au beach-volley) en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe. Les résultats, les classements, les images, les analyses, les interviews, les rendez-vous sportifs et bien d'autres sujets, sont sur Antilles-SPORT.com, la référence de l'actualité sportive en ligne aux Antilles-Guyane.